Projet Transmédia

L’Institut de Formation s’est engagé dans une démarche innovante : le projet audiovisuel Transmédia « Si le plaisir m’était compté », placé sous l’égide du Gérontopôle P.FITZENMEYER de Bourgogne.

Pendant 3 années, élèves et étudiants ont participé à ce projet et accepté d’être filmés/interviewés tout au long de leur parcours de formation. Ainsi, de nombreux établissements, qui accueillent les élèves et étudiants en stage se sont également engagés dans ce projet permettant des tournages en « immersion ».

L’objectif de cette action était de sensibiliser le grand public aux notions de qualité de vie et de plaisir en institution gériatrique et de modifier les représentations individuelles et sociétales associées au grand âge dépendant et aux métiers de la gérontologie. Une équipe de cinéastes, de professionnels de santé, d’universitaires, d’acteurs des champs de l’éthique, de la recherche et de la gouvernance nationale a coordonné ce projet ayant reçu le Haut Patronage du Ministère de la Santé et des Affaires Sociales et un important financement de la CNSA.

Il s’agit d’un film documentaire de 52 minutes (cinéma, TV) et d’un webdocumentaire proposant une immersion dans le monde de la dépendance et du grand âge en adoptant le point de vue des résidents, de leurs proches, des professionnels mais également de ceux qui se forment aux métiers d’infirmiers de d’aides-soignants.

Par le biais de ce projet, et tout au long de leur formation, les apprenants ont ainsi amenés à questionner leurs pratiques et leurs valeurs. La parole des apprenants ainsi que leur engagement ont également été ainsi valorisés.

Ces tournages au sein de l’Institut de formation ont démontré l’importance de la formation comme vecteur essentiel du changement de regard sur la vie et l’exercice professionnel en institution.

« Si le plaisir m’était compté »

Renée, Rémi, Nadéra et Jonathan s’apprêtent à entrer en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, l’une parce que sera désormais son lieu de vie, les autres parce qu’ils vont y effectuer leurs premiers stages de futurs infirmiers ou aides-soignants. Pierre, France et Geneviève s’interrogent, avec les outils de leurs domaines d’expertise, sur place du plaisir de ces structures. Ce dernier est-il possible, malgré ou grâce à la vie en institution, alors qu’il est plus que jamais nécessaire pour y trouver du sens quand l’âge et la dépendance peuvent rendre la projection dans l’avenir difficile ou quand son travail consiste à prendre soin d’autrui ?

A leurs côtés, mais aussi avec Alexandra, Linda, Sabrina, Albert, Marie-Louise et les autres résidents, étudiants et professionnels qui croisent leur route, ce film invite à s’interroger sur ces questions qui nous concernent tous, à travers un voyage en EHPAD avec ceux qui y résident, y travaillent et apprennent à y travailler.

http://sileplaisirmetaitcompte.fr/webdoc/

 

Extraits

Une année scolaire écoulée from Si le plaisir m’était compté on Vimeo.

 

Les étudiants de l’IFSI de Beaune from Si le plaisir m’était compté on Vimeo.